Le THD au programme présidentiel

Par administration - News - Commenter

Fin Mars, les Etats Généraux des RIP interrogeaient les 11 candidats du premier Tour à travers 5 questions portant sur leur vision stratégique du THD.

Un seul nous a répondu, il s’agit d’Emmanuel Macron via son équipe de campagne.

11 candidats interrogés ; une seule réponse

5 mai 2017

La consultation lancée à l’issue des 6èmes Etats Généraux des RIP auprès des 11 candidats du premier Tour (adressée par courriel et courrier papier aux sièges des équipes de campagne) a généré une seule réponse.

Elle émane d’En Marche :

Emmanuel Macron a bien reçu votre courrier et souhaite vivement vous en remercier.

Nous constatons tout d’abord de très nombreux points d’accroche avec le mouvement de rassemblement des Françaises et des Français que nous portons à En Marche depuis avril 2016. Les objectifs visés par votre collectif sont partagés : lutter contre les situations d’abandon et d’injustice ressenties au niveau local, développer la connectivité numérique de la France, donner des signes d’espoirs à des territoires parfois délaissés. Emmanuel Macron a dévoilé, début mars, l’ensemble de son programme, qui ne manque pas d’adresser toutes les ambitions qui sont au coeur de votre action. Soyez certain que les territoires et le numérique seront deux des priorités de la présidence d’Emmanuel Macron.

Vous trouver via ce lien le programme détaillé d’Emmanuel Macron sur le numérique. Nous vous invitons à nous adresser tout développement d’idées que vous jugerez utiles. Notre équipe reste à votre disposition en cas de besoin.

En vous remerciant à nouveau pour votre attention,
Bien à vous,

L’équipe d’En Marche

Lire la suite

Coeur Fibre – Réseau Très Haut Débit de la Communauté de Communes Coeur Côte Fleurie

Par administration - News - Commenter

 

Lire la suite

VITIS étend son déploiement avec son arrivée sur les nouveaux réseaux de Covage dans l’Essonne et le Calvados

Par administration - News - Commenter

Deauville, le 09 mars 2017 – Dans le cadre du Plan France THD qui ambitionne de couvrir l’ensemble du territoire en Très Haut Débit, Vitis étend son déploiement dans le département de l’Essonne et du Calvados avec son arrivée sur tous les réseaux d’initiative publique de Covage.

Déjà présent sur le territoire de Seine-Essonne Très Haut Débit, LA FIBRE videofutur arrive sur les deux réseaux du département de l’Essonne et les deux réseaux dans le département du Calvados, nouvellement opérés par Covage suite à son acquisition de la société Tutor. Aux 40 000 foyers essonniens déjà ouverts commercialement, viennent s’ajouter dès avril 2017 les 55 000 prises du département du Calvados et la Communauté de Communes Coeur Côte.

LA FIBRE videofutur est commercialisée par l’opérateur Vitis et bénéficie de l’expertise de ses trois actionnaires :
● Netgem, acteur spécialisé depuis plus de 20 ans dans la fourniture de solutions interactives pour la télévision devenu spécialiste de la distribution de contenus
● La Caisse des Dépôts qui finance et accompagne les RIP dans leur développement depuis de nombreuses années
● Océinde, groupe industriel familial devenu un acteur incontournable du Très Haut Débit à La Réunion

Proposée au tarif de 39.90€/mois, l’offre Triple play LA FIBRE videofutur inclut :
● un accès à l’internet Très Haut Débit jusqu’à 1Gb/s (en débit symétrique)
● la télévision avec les chaînes de la TNT, des chaînes Premium et leur replay
● un accès en illimité à 1500 films et dessins animés éditorialisés chaque mois
● un accès à la carte à plus de 15 000 films et séries, dont les dernières nouveautés cinéma ● de nombreuses applications pour encore plus de contenus
● la téléphonie

Les abonnés peuvent en outre accéder à beIN SPORTS en option pour 15€/mois, sans engagement et accéder à une offre de tennis prestigieuse (Masters 1000, Coupe Davis, Fed Cup, tournoi de Wimbledon), mais aussi de Rugby, sports US, volleyball, natation ou boxe, sans oublier le football avec la Ligue 1®, l’UEFA Champions League, l’UEFA Europa League, LaLiga, la Bundesliga.

Une combinaison qui permet aujourd’hui à Vitis de concrétiser une ambition : tirer parti des opportunités du Très Haut Débit pour proposer à tous une offre de contenus TV, VOD, replay complète centrée sur les nouveaux usages vidéo.

Mathias Hautefort, Président de Vitis déclare : “Avec l’accès aux nouveaux réseaux d’initiative publique exploités par Covage, Vitis couvre désormais plus de 40 000 foyers Essonniens et à compter du mois prochain plus de 55 000 foyers dans le Calvados. LA FIBRE videofutur leur propose une nouvelle expérience de Divertissement avec le meilleur du Très Haut Débit à 1Giga, du cinéma, des séries et du sport.”
Jean-Michel Soulier, Président de Covage déclare : « Nous nous réjouissons de pouvoir offrir aux habitants une gamme de service élargie avec l’arrivée de LA FIBRE videofutur, et ce, quelques mois seulement après la reprise des réseaux Europ’Essonne, Sequantic, Tutor-Côte-Fleurie et Tutor-Calvados par Covage ».

 

A propos de Vitis 
Vitis est un acteur des « autoroutes du divertissement », alliant développement du Très Haut Débit et accès au meilleur des contenus. Vitis est un Fournisseur d’Accès Internet Fibre et distributeur indépendant de contenus vidéo numériques et payants. Avec 150 000 abonnés ayant accès au service, Vitis commercialise ses propres offres TV/VOD sous la marque videofutur et est partenaire d’opérateurs FAI comme Monaco Telecom, Netplus (Suisse), POST (Luxembourg) et Zeop. Vitis a pour actionnaires le Groupe Netgem, la Caisse des Dépôts et le Groupe Océinde.
www.vitis.tvTwitter @Vitistv

 

A propos de Covage 
Covage est un opérateur d’infrastructures très haut débit, spécialisé depuis 2006 dans le déploiement et l’exploitation de réseaux de fibre optique en partenariat avec les collectivités locales. Covage exploite aujourd’hui 40 réseaux d’initiative publique ou privée desservant les particuliers, les entreprises et les services publics, interconnectés via son réseau national de transmission. Plus de 200 opérateurs de communications électroniques, français ou internationaux, s’appuient sur les réseaux de COVAGE pour fournir des services à leurs propres clients. Covage est soutenu dans son développement par deux actionnaires puissants : Cube Infrastructure Fund (fond dédié aux infrastructures et spécialiste des services aux collectivités) et Partners Group (société de gestion de placements dans les marchés privés qui investit pour le compte de ses clients).
www.covage.comTwitter @Covage_news

Lire la suite

Programme de la 6ème édition des Etats Généraux des RIP

Par administration - News - Commenter

 

En février 2013, la France s’est engagée dans le plus important chantier d’infrastructures de ce siècle ; le déploiement du Très Haut Débit. L’objectif : déployer le THD sur l’ensemble du territoire français d’ici 2022. Fin 2016, 50% de la population accède déjà au Très Haut Débit. Cette analyse intègre aussi bien les espaces urbains, équipés sous la seule initiative privée, que les territoires « peu denses » où se déploient les Réseaux d’Initiative Publique (RIP), objets du Programme France Très Haut Débit et représentant un investissement partagé entre Etat, Collectivités et Opérateurs de 20 milliards d’euros. En quatre ans, les RIP ont accouché d’un nouveau modèle, et d’un nouveau secteur économique. Face aux OCEN (opérateurs de communication d’envergure nationale) qui fournissent infrastructure et service voire contenus – Orange, SFR, Free et Bouygues – et qui ont concentré leurs efforts d’investissements d’abord dans les grands villes, a émergé une nouvelle industrie de déploiement de réseaux de télécommunications dans des espaces plus faiblement peuplés, avec le soutien fort des collectivités afin d’éviter toute « fracture numérique » entre les métropoles et le reste du territoire national. Ces programmes locaux, portés par des Départements essentiellement, mais aussi par des Régions ou des intercommunalités comme Cœur Côte Fleurie, ont permis à leurs habitants d’éviter d’abord la relégation du Haut Débit, et aujourd’hui du Très Haut Débit.

 

Mais à mi-parcours du Programme France Très Haut Débit, les acteurs des RIP doivent faire le point et dessiner un avenir pragmatique et parfois sans concession. Sur les 50% de foyers accédant au THD, combien hors des métropoles ? La domination des OCEN sur la fourniture de services permet-elle à des opérateurs locaux et indépendants d’émerger, et de vivre ? Pourquoi le taux de pénétration des réseaux THD est-il tantôt bon tantôt mauvais ? Et enfin, comment s’organiser pour que la France devienne le pays le mieux connecté d’Europe en 2022, non seulement en possibilité d’accès mais aussi en usage réel ?

 

La Cour des Comptes, dans son rapport thématique rendu public le 31 janvier 2017 estime que le plan ne coûtera pas 20 mais 35 milliards d’euros, et qu’il ne sera pas achevé en 2022 mais au mieux en 2030. La communauté des RIP ne partage pas unanimement ses constats et recommandations, et rappelle que le Très Haut Débit est un investissement stratégique, générateur en retour de richesses, et non une stricte dépense.

 

La 6ème édition des Etats Généraux des RIP doit permettre de poser les bases du plein succès et du plein effet des Réseaux d’Initiative Publique sur l’économie française. Leurs recommandations et avis seront partagés avec les principaux candidats à l’élection présidentielle 2017 afin de s’assurer de la prise en compte effective des RIP dans des projets de gouvernance ne pouvant faire l’économie d’une stratégie numérique pour la France.

  • 10h30 –Mot de bienvenue de Philippe AUGIER, Président de la Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie et Maire de Deauville
  • 10h45 –Elle voulait revoir sa Normandie

Fusionnées fin 2015, les Régions Haute et Basse Normandie sont une terre de RIP. Chaque Département a le sien, sans compter la Communauté de Communes Coeur Côte Fleurie, pionnière des réseaux 100% fibre. Le rapport de la Cour des Comptes recommande clairement de « régionaliser » les RIP pour augmenter leur efficacité et leur attractivité pour les grands opérateurs et les investisseurs privés. Serait-ce si simple ?

Avec :

Laurent MARTING, Conseiller régional de Normandie

Philippe AUGIER, Président de l’Agence d’Attractivité de la Normandie

Nathalie DIRAND, Directrice du Développement de Covage

David EL FASSY, PDG d’Altitude Infrastructure, Vice-Président de la FIRIP

  • 11h30 – France Très Haut Débit, le juste prix ?

Quel bilan intermédiaire faire du Programme France Très Haut Débit, et peut-être de 10 ans de politique d’infrastructures numériques en France ? La vision comptable épuise-t-elle le sujet dans un pays en retard de connectivité sur les autres pays européens ? Si la cohérence et la hiérarchisation des objectifs réclamées par la Cour des Comptes semblent nécessaires pour un chantier qui n’est devenu national qu’après avoir d’abord été local, doit-il devenir pour autant un « chantier d’Etat », piloté par les services de l’Etat et s’exonérant des dynamiques territoriales comme des stratégies d’entreprises ?

Avec :

Didier MIGAUD, Premier Président de la Cour des Comptes*

Antoine DARODES, Directeur de l’Agence du Numérique

Gabrielle GAUTHEY, Directrice des investissements et du développement local de la Caisse des Dépôts et Consignations

Etienne DUGAS, Président de la FIRIP, Président du Groupe RIPP

Sébastien SORIANO, Président de l’ARCEP, Président du BEREC*

Lionel RECORBET, PDG de SFR Collectivités

Cyril LUNEAU, Directeur des relations avec les Collectivités Locales d’Orange

  • 12h45 –Allocution gouvernementale

Axelle LEMAIRE, Secrétaire d’Etat au Numérique et à l’Innovation*

  • 13h00 –Conférence de presse
  • 14h00 – Investissements privés, de bonnes nouvelles !

Les investisseurs privés s’intéressent aux infrastructures numériques et ont trouvé leur modèle de rentabilité, enfin… Quels sont leurs critères, comment les attirer sur « nos » réseaux ?

Laurent BENZONI, économiste, Président de Tera Consultants

  • 14h15 – Les nouveaux entrants ont de l’ambition… et les indépendants font de la croissance !

Le marché des RIP est en recomposition permanente et voit émerger de nouveaux modèles économiques capitalisant sur la réticence initiale des OCEN à venir sur les RIP indépendants. Et le marché s’ouvre, y compris sur le cœur de métier des déploiements de réseaux. Focus sur 3 acteurs pleins de promesses…

Avec :

Mathias HAUTEFORT, Président de Vitis

Arnaud LUCAUSSY, Secrétaire général de TDF

  • 14h45 –Technologies de transition : satellite et RTTH !

Selon certaines analyses, une fois le Programme France Très Haut Débit achevé, 10% des foyers demeureront inaccessibles au THD. Plusieurs technologies permettent dès aujourd’hui d’équiper les foyers en attente de fibre mais aussi ceux qui ne la verront jamais avec des solutions pouvant aller jusqu’à 20 voire 30 mégabits. Pour la Cour des Comptes, la montée en débit fait partie de ces alternatives également, et elle souhaite voir s’affirmer la logique de « mix technologique ». Du provisoire qui va durer ?

Avec :

Marc CHARRIÈRE, Membre du Comité Exécutif de Nokia France

Christophe OUTIER, Directeur commercial de Nordnet

Vincent CARRIÈRE, PDG de Xilan, Président de la Commission Rtth de la FIRIP

François HEDIN, PDG d’Infosat

Giuseppe BERNINI, Vice-President Sales d’Airspan Networks

  • 15h30 – Atelier : Eclairage sur les futurs usages de la fibre

La Fibre Optique est un extraordinaire support de transmission d’information. Son déploiement sur le territoire via le Plan France Très Haut Débit permet déjà à chacun de communiquer, de s’informer, d’échanger ? Mais la fibre optique est aussi en liaison avec les objets connectés, un vecteur de nouveaux usages. L’ARUFOG  aide les élu(e)s à comprendre la technologie sans pour autant devenir expert, saisir les enjeux locaux de projets territoriaux et accéder au monde d’après…

Agnès Chavand – Déléguée Générale de l’ARUFOG

  • 15h45 –Focus sur l’offre aux entreprises

Le déficit d’offre de détail pour les entreprises constitue une réalité, quand, pour la Cour des Comptes, la priorité doit être accordée à l’accès des entreprises à la fibre optique. L’effet levier du Très Haut Débit sur l’économie nationale a besoin, pour se réaliser, que les entreprises puissent tout simplement accéder à la ressource… Alors qu’est-ce qui coince, et que faut-il faire, maintenant ?

Pierre BONTEMPS, Président de Coriolis*

Pascal CAUMONT, Directeur général d’Adista

  • 16h15 – Clôture

L’objet de la clôture de cette 6ème édition est de choisir ensemble les 10 propositions-clés qui seront envoyées aux différents candidats à l’élection présidentielle

* confirmation en cours

Plus d’infos : http://egrip.fr/

Lire la suite

COVAGE CLOTURE L’OFFRE DE RACHAT DE TUTOR

Par administration - News - Commenter

Naissance d’un acteur indépendant fédérateur des Réseaux d’Initiative Publique

Rueil Malmaison, décembre 2016 – L’opérateur d’infrastructures COVAGE clôture le 15 décembre 2016 le rachat de la société Tutor, lancée le 19 juillet dernier.

 

COVAGE franchit une nouvelle étape dans sa stratégie de croissance en annonçant ce jour la finalisation du rachat de la société Tutor. Cette opération a pour objectif de consolider le déploiement du très haut débit en France en développant l’attractivité de la fibre optique auprès des fournisseurs d’accès internet de proximité ou nationaux.

Les collectivités locales peuvent grâce à ce rapprochement s’appuyer sur un acteur neutre et indépendant, bénéficiant de capacités de déploiement et de moyens financiers importants. Face aux nouveaux enjeux des ‘objets connectés’ (caméras de vidéo protection, capteurs pour les services de stationnement, informations sur les usages des transports, etc.), les offres lancées par Tutor accéléreront la pénétration des usages sur les territoires des collectivités des réseaux de COVAGE.

L’activité services aux entreprises est renforcée et positionne COVAGE en numéro 1 de réseaux d’initiative publique.
Le nouvel ensemble consolidé proposera à ses partenaires et aux collectivités délégantes des tarifs plus attractifs dès 2017 sur le catalogue de services activés à destination des entreprises.

Sur le marché résidentiel, ce rapprochement est une opportunité pour les opérateurs, de bénéficier de la puissance de COVAGE pour se lancer sans attendre sur de nouveaux territoires en proposant des offres riches en contenu, à des prix attractifs.
COVAGE a été accompagné dans la mise en oeuvre de ce projet par le groupe financier et indépendant Oddo & Cie.


Le groupe consolidé représente :
– un leader national neutre et indépendant
– 40 réseaux fibre d’initiative publique ou privée
– 1,3 million de foyers et d’entreprises couverts
– 200 000 logements déployés
– 130 000 entreprises de plus de 6 salariés commercialisables
– 200 opérateurs de services
– un CA consolidé de 75M€
– un effectif de 250 salariés


A propos de COVAGE
COVAGE est un opérateur d’infrastructures très haut débit, spécialisé depuis 2006 dans le déploiement et l’exploitation de réseaux de fibre optique en partenariat avec les collectivités locales. COVAGE exploite aujourd’hui 40 réseaux d’initiative publique ou privée desservant les particuliers, les entreprises et les services publics, interconnectés via son réseau national de transmission. Plus de 200 opérateurs de communications électroniques, français ou internationaux, s’appuient sur les réseaux de COVAGE pour fournir des services à leurs propres clients.
COVAGE est soutenu dans son développement par deux actionnaires puissants : Cube Infrastructure Fund (fond dédié aux infrastructures et spécialiste des services aux collectivités) et Partners Group (société de gestion de placements dans les marchés privés qui investit pour le compte de ses clients).

www.covage.com

Lire la suite