Désiré par Doha, le blues dépasse à mi-chemin – Robe d’un soir de robe de mariage chleuh

Euro Athletics Team: réclamé par Doha, le blues dépasse à mi-chemin


L'équipe française a surpris samedi à Bydgoszcz (Pologne) et a battu les favoris polonais à la mi-temps du Championnat d'Europe par équipe, devant les favoris polonais.

Le blues a même cru que grâce aux victoires remportées sur les deux escadrons de 4x100m, l'escadron des Lasers avait été disqualifié dans la soirée parce que le premier second bleu de Mouhamadou s'était écrasé à deux reprises sur la ligne dans son couloir.

Dans une compétition amputée par certains cadets du monde de l'athlétisme, les Français se sont surpassés pour le moment, certains étant motivés pour se qualifier pour le Championnat du monde de Doha (27 septembre – 6 octobre), le grand événement de l'année athlétisme.

La lanceuse de javelot, Alexie Alais, qui a appris cette double utilisation, a explosé lors de la première tentative de son record personnel de près de deux mètres (63,46 m), confirmant ainsi sa présence aux Championnats du monde à Doha (27 au 6 septembre). Octobre) en répondant aux critères de la Fédération Internationale d’Athlétisme (IAAF) et de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA).

"C’est le billet pour Doha, c’est une pression qui diminue", a déclaré le Guyanais, très expressif sur la piste et qui a considérablement accru ses cris et ses gestes.

"C’était + un coup + aujourd’hui, ma dernière chance pour Doha, je pensais être concentrée sur le premier essai, je voulais frapper fort, c’était un succès, wouaouh. Commencez", at-elle déclaré après la deuxième meilleure portée de l’histoire de la Lances françaises, à seulement 8 cm du record français de Mathilde Andraud de 63,54 m. Toutefois, les performances restent à l’écart des meilleurs spécialistes mondiaux.

De la même façon, Ludvy Vaillant a terminé deuxième du 400 m haies en 48,98, son meilleur temps de la saison, et a également atteint le "niveau de performance requis" pour Doha.

– 11,5 points derrière la Pologne –

Au lieu de la troisième place attendue, les Blues sont à la deuxième place avec 22 points sur 40, dont 181,5 points à 11,5 points de la Pologne (193) et 10,5 points de plus que l'Italie (171) ont vécu samedi dans les conditions étonnantes du nord-ouest. Pologne: une chaleur humide (environ 30 degrés), mais une partie du stade a été frappée par un vent fort, ce qui a eu un impact négatif sur les performances.

Ils tenteront de reprendre la tête dimanche, notamment Renaud Lavillenie Perch, le 110 m haies de Pascal Martinot-Lagarde ou le lancer du marteau d'Alexandra Tavernier.

Les trikolors ont tenu leur rang samedi: le détenteur du record européen (9,86) en ligne droite, Jimmy Vicaut a établi le 100 m à 10,35, un temps moyen, en partie à cause du fort vent contraire (-1,4 m / s).

Le lanceur de marteaux Quentin Bigot a terminé deuxième (76,70 m) derrière l'intouchable Pologne Wojciech Nowicki (78,84 m) et Ninon Guillon-Rosemary troisième dans le saut à la perche (4,46 m).

Moins attendue, Carolle Zahi a dominé la Polonaise Ewa Swoboda en 11 secondes, 31 mètres par 100 mètres, une excellente période avec un fort vent contraire (-2,5 m / s). Le saut en hauteur William Aubatin a terminé à la 6e place (2,17 m) et l'haltérophile Frédéric Dagée à la 3e place (20,03 m).

– "Heureux de ma course" –

Renén Lamote n'a pas réussi à trouver les minima, mais a conservé son rang en remportant le 800m en 2 min 01 sec 21 et en dominant les deux athlètes qui l'avaient précédée à l'Euro de Berlin (l'ukrainien Nataliya Pryshchepa) et à l'Euro en Glasgow cet hiver (la Britannique Shelayne Oskan-Clarke).

"Cela m'a rendu heureux parce que je n'étais pas du tout confiant. Je ne savais pas si j'étais capable de devenir fort." Je suis content de ma course car aujourd'hui, il n'y avait pas un seul vent. Bon moment à passer ", a répondu Lamote, qui a commencé sa saison en retard pour des douleurs à la hanche et un tendon d’Achille qui lui a coûté 5 semaines d’entraînement au printemps.

Lamote poursuivra les célèbres "bons moments" lors des matches de la Diamond League à Birmingham (le 18 août) et à Paris (le 24 août).

Le caftan est un vêtement porté dans diverses zones à travers le monde, au Moyen Orient, or Maghreb et aussi en Asie centrale, Perse (qui englobait l’actuel Iran et d’autres États), Empire moghol moins la dynastie fondée selon Bâbur, quelques-uns États indépendants de l’actuelle Italie tel que la République de Venise, l’empire omeyyade et Empire ottoman. Le terme recouvre assurément une grande variété de tuniques longues existant et pourquoi pas ayant existé à différentes époques.