Personal Finance: Ce dont vous devriez vous souvenir cette semaine – Location de robe de mariage algérienne


Ce que vous devriez considérer cette semaine pour vos finances personnelles (Crédits: Pixabay Carah)

Apprenez à reconnaître les subtilités des droits à un complément de pension équivalent (AER). À Paris, sachez que, selon la loi Elan, le plafond des loyers est à nouveau pertinent. Renseignez-vous sur une récente décision judiciaire importante en cas de divorce et si vous avez accepté d'aider votre conjoint à exercer sa profession pendant le mariage. Propriétaire d'un animal, posez-vous la question de vos garanties en cas de dommages ou d'accidents causés par votre cher compagnon. Si vous voulez faire un investissement rentable, ne tombez pas dans le piège fiscal des REIT, vous pourriez être déçu. Si vous louez votre propriété et que vous collectez moins de 15 000 euros de loyer par an, ne rêvez pas, ce plafond n’est pas prêt à être valorisé plus favorablement. Si vous avez un ou plusieurs employés à la maison, le nouveau CESU devrait vous faciliter la vie.

Chômage: l'ARE est de 36,17 € par jour

L'allocation d'équivalent pension payée par le bureau de l'emploi a été augmentée de 1,6% à 36,17 euros par jour avec effet rétroactif au 1er avril 2019. L’ARE s’adresse aux demandeurs d’emploi. qui n'ont pas encore atteint l'âge de la retraite, mais qui ont besoin du logement nécessaire pour une pension complète. L'ARE, qui a été retirée en 2011, continue d'être versée aux personnes dont les droits à cette prestation ont été ouverts avant le 1er janvier 2011 jusqu'à l'expiration de leurs droits. Le montant de cette aide dépend des ressources du demandeur et de son conjoint, partenaire ou partenaire de vie. Tous les revenus assujettis à la retenue d'impôt sont pris en compte, à l'exception des allocations de chômage ou de solidarité (ASS, RSA), des allocations familiales, des indemnités de logement et des stages, ainsi que des revenus perçus au cours des 12 mois précédant la demande.

Retour de contrôle locatif à Paris

À la suite des décisions judiciaires annulant les loyers à Paris et à Lille, la loi Elan a réintroduit le système à titre expérimental pendant cinq ans dans les régions métropolitaines du Grand Paris, de Lyon et d'Aix-Marseille-Provence. Cependant, il appartient aux villes d'installer cet appareil en tout ou en partie dans leur région. La réintroduction du plafond des loyers des appartements (loués nus et meublés) n’a été initialement constatée que pour la ville de Paris. Lors d'un bail principal, d'un déménagement ou d'un renouvellement du bail, les prêteurs parisiens ne peuvent s'écarter de plus de 20% (30% à la baisse) d'un taux de location de référence par règlement préfectoral (publié en été). Ce loyer varie en fonction du quartier, de la date de création de l'immeuble et du nombre de pièces de l'unité. Sous certaines conditions (une vue extraordinaire …), il sera possible de dépasser la limite supérieure. Dans les autres cas, les propriétaires doivent s'y soumettre, sauf s'ils risquent une amende pouvant aller jusqu'à 5 000 € (15 000 € pour une entreprise).

Les conjoints qui se portent volontaires pour aider leurs maris ne sont pas appauvris

Le conjoint qui s'est porté volontaire pour le travail de l'autre personne peut être indemnisé pour enrichissement injustifié (car il ne peut pas utiliser la valeur ajoutée qu'il a acquise). Dans une affaire de divorce récente, constatant que les revenus et les salaires sont la propriété commune du mariage des époux en vertu de la législation communautaire, les tribunaux ont établi que le conjoint est impliqué dans le travail de son conjoint sans être payé l'appauvrissement. Ainsi, le conjoint ayant coopéré ne peut recevoir aucune indemnité pour l’enrichissement non réalisé dans les opérations de liquidation de la Communauté existant entre eux. Comme il ne subit aucun appauvrissement personnel, il ne peut intenter une action en justice pour enrichissement sans cause et demander qu’il en soit tenu compte lors de la fixation de l’indemnité compensatoire.

Le propriétaire d'un animal qui cause des dommages est responsable

Le propriétaire d'un animal ou "la personne qui l'utilise" est civilement responsable des dommages causés à un tiers (dommages matériels, morsures, vêtements déchirés, etc.) que l'animal a pris en charge ou est perdu ou échappé. En pratique, l’assurance responsabilité civile couvre les dommages causés par un animal de compagnie (avec une franchise éventuelle qui varie selon les contrats). Toutefois, cette garantie s’appliquant uniquement à des tiers, les membres de la même famille peuvent toujours bénéficier d’une garantie spéciale telle que: Comme "accidents de la vie" sont assurés. En revanche, si le propriétaire prouve que la victime a commis une erreur dans l'origine du comportement de l'animal, sa responsabilité peut être rejetée ou atténuée.

Investissements: éviter les codes fiscaux trop souvent décevants

Les fiducies de placement immobilier (FPI), appelées sociétés liées à l'impôt, ont droit à des régimes fonciers (Pinel, Malraux et monuments historiques) dans les mêmes conditions qu'un investissement direct. Ceux commercialisés en 2019 ne sont pas encore tous connus. Ils sont ouverts pour une période limitée et seront lancés en fin d’année pour les investisseurs demandant une exonération fiscale définitive. Si les SCPI de performance qui détiennent des immeubles tertiaires ont des rendements totaux et des rendements attrayants (rendement moyen et réévaluation du stock) (4,35% et 5,17% respectivement pour 2018), la situation est très différente pour les FPI à vocation fiscale, qui sont investis dans l'immobilier résidentiel. Les appartements ayant déjà été achetés selon le plan, les premiers loyers ne reviendront pas avant quelques années. De plus, les rendements avoisinent les 1,5%. Sérieusement, lors de la liquidation de la société, les partenaires trouvent rarement leurs paris, preuve que la fortune a été dévaluée.

Mikroland: pas de réforme compte tenu du plafond de 15 000 € de loyers par an

Le gouvernement n'a pas l'intention de réévaluer le montant maximum de 15 000 € de loyers afin de bénéficier du régime fiscal des micro-pays. Les bailleurs qui perçoivent moins de 15 000 € de loyer par an peuvent opter pour le système Mikroland. Les petits agriculteurs peuvent facilement déclarer le revenu de leur propriété sans avoir à déduire leurs dépenses, car elles sont évaluées à un taux forfaitaire de 30% de leur revenu brut. Le micro-pays n'appliquera la taxe qu'à 70% des loyers obtenus. Pour Bercy, ce régime fiscal simplifié doit être strictement limité aux faibles revenus locatifs. Pour cette raison, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, n'envisage pas de modifier la limite supérieure de 15 000 EUR pour le micro-pays. Au-delà de ce montant, le bailleur relève du véritable système d'imposition des revenus de la propriété.

Emplois à domicile: mise en service du nouveau Cesu +

Alors que le service Pajemploi est ouvert aux parents depuis le 25 mai, les employeurs privés peuvent opter pour le service Cesu + à partir du 25 juin. En les activant, ils délèguent à Urssaf le salaire mensuel net de leur employé. Ainsi, ils n'ont plus à s'inquiéter de l'introduction de la retenue à la source le 1er janvier 2020. L’Urssaf prélèvera le salaire et les cotisations de sécurité sociale sur son compte, tout en maintenant l’impôt à la source sur son employé. Il retournera au bureau des impôts et transférera son salaire net après impôts sur le compte bancaire de son employé. S'ils ne choisissent pas ce service, chaque employeur doit s'assurer en janvier qu'il indique le nombre d'heures travaillées avant la fin du mois pour obtenir le montant de taxe nette après impôt à payer à son employé. Parce qu'à Cesu, l'administration envoie le taux d'imposition des employés. De plus, le consentement de l'employé est requis pour choisir le Cesu +.

Les cafetan sont définis dans un certain nombre de points lieux d’aisances : ils sont longitudinal et souvent amples, droits ou légèrement croisés, à manches longues ou mi-longues, sans col ou bien capuche et ouverts en leur milieu, sur in extenso leur longueur (avec ou bien sans boutons). Toutefois, tout multitude ou peuple ayant intégré le caftan dans son patrimoine vestimentaire est donné à celui-ci sa touche intelligent à rez de la coupe, des tissus, des couleurs, des broderies, des ornementations et des motifs, d’où l’apparition de caftan perses, moghols, vénitiens, turcs, slaves, algériens ou bien marocains.